Caractéristiques d’un vidéoprojecteur

Vidéoprojecteur

Son système d’affichage mural et grand format séduit plus d’un. Longtemps réservés aux seuls professionnels, le vidéoprojecteur se démocratise depuis quelques années et devient accessible aux particuliers. Toutefois, que ce soit pour profiter d’un bon film, ou projeter des documents professionnels, vous devez faire attention aux caractéristiques du vidéo projecteur au moment de l’achat.

La technologie de projection

Certes, avec les évolutions technologiques de ces dernières années, la qualité projection des appareils de dernière génération s’améliore considérablement. Toutefois, il existe deux grandes technologies de projection : DLP, TRI-LCD et LED.

Le Digital Light Processing ou DLP est la plus répandue des trois technologies. Avec un bon rapport qualité-prix, les appareils basés sur cette technologie peuvent toutefois créer des gênes visuelles à certaines personnes, voire des maux de tête.

La technologie 3LCD ou TRI-LCD, inventée par EPSON, cette technologie possède les avantages du précédent, mais pas son principal défaut, c’est-à-dire pas d’effet arc-en-ciel.
Toutefois, d’autres technologies existent également sur le marché, notamment la technologie LCOS (encore appelé SXRD ou D-ILA selon le constructeur).

La technologie de la lampe, la luminosité et le contraste

C’est un critère déterminant dans le choix d’un vidéoprojecteur, car la qualité de la lampe et la luminosité qui va avec, affecte directement la qualité de l’image projetée par votre vidéo projecteur. En résumé, plus la salle de projection ou votre salon est grand et éclairé, plus votre appareil devra être lumineux. C’est une condition primordiale pour un bon confort visuel et une bonne fidélité des couleurs.

Justement, concernant la luminosité, pour un usage privé dès 1 500 lumens, vous avez une qualité d’image correcte et acceptable. Si vous utilisez votre vidéoprojecteur dans un environnement ouvert ou très éclairé, optez pour un appareil de 2 000 à 3 000 lumens pour une bonne lisibilité. Enfin, le contraste, rapport entre le point le plus lumineux et le point le plus sombre de l’image, varie d’une marque à une autre. Si l’information est disponible, alors l’idéal serait d’aller vers un contraste variant entre 1000 :1 et 2000 :1 pour une qualité d’image fidèle, voire meilleure à celle de votre écran d’ordinateur.

La connectique

Souvent négligée, la connectique a pourtant son importance au moment de choisir votre vidéo-projecteur. En effet, votre appareil sera très probablement connecté à un ordinateur ou un DVD. Quoi qu’il en soit, vous avez le choix entre un port VGA, un HDMI pour la haute résolution, un port USB pour lire directement une clé USB. Les appareils de dernière génération proposent également le WiFi. Le choix dépendra de l’installation prévue en amont.

Pour en savoir plus :

Articles en relation